Skip to main content

Caisses primaires d'Assurance Maladie

« Approfondissez et professionnalisez » l’action des DAM sur le médicament, en suivant les recommandations de l’IGAS (ciblage, clareté du message, reminder, fréquence des visites, suivi d'impact ...) !

Accueil
Domaines d'intervention
Schéma général
Assistance marketing
Formation & training
Aide au pilotage
L'expérience plébiscitée
La visite académique
Actualités 2014-2017
François PESTY
Contactez-nous
FORUM
Liens utiles
Plan du site
Connexion de membre
Mentions légales
 
 
 
Aide au pilotage opérationnel
 
Ou comment mieux exploiter l'énorme avantage concurrentiel que représente la richesse des informations détenues dans vos bases de données ?
 
  • Ciblage et sectorisation (le bon médecin et la bonne fréquence de visite),
  • Tableaux de bord de suivi d’impact,
  • Outils de personnalisation de la visite par médecin.

Ces outils sont d’importants leviers de changement de comportement pour les prescripteurs visités.

La production en routine de tels outils est indispensable pour fournir un retour d’information au médecin suffisamment précis, détaillé, et réactualisé, lui permettant alors de prendre pleinement conscience de l'évolution de sa pratique et de pouvoir ainsi l’améliorer à la lumière des derniers référentiels médicaux et des repères médico-économiques qui lui seront donnés lors des visites de vos DAM.

Cette production s’en trouve grandement facilitée par la mise à disposition de vos DAM d’une base de données en environnement Microsoft Windows construite spécifiquement pour votre campagne à partir des résultats de requêtages dans vos propres bases (SIAM/MIAM, ERASME…).


Le ciblage & la sectorisation
Une 1ère application de la base de données construite par le prestataire à partir des résultats de vos requêtages dans MIAM/ERASME, consiste en un outil d'aide au ciblage des médecins à visiter. Généralement, 20 à 35% des médecins d'une circonscription focalisent 65 à 85% des montants remboursés dans chacune des 10 premières classes de médicaments les plus coûteuses. Les médecins sont classés par ordre dégressif sur le montant total annuel des remboursements générés par leur prescription. Figurent également sur ce listing les cumuls et % cumulés des montants et des nombres de patients, ainsi que le montant moyen de remboursement par patient. Dans l'exemple ci-dessous, sur les 2110 médecins que compte la circonscription, les 497 premiers (22.4%) totalisent 80.0% du montant annuel total remboursé par la caisse sur un panier de 22 antibiotiques et 78,5% des patients remboursés.
 
Cliquez sur l'image pour ouvrir l'ensemble du listing de ciblage (1.37 Mo)

 
 
Les tableaux de bord pour le suivi d'impact
 
Le suivi des 3 paramètres fondamentaux : nombres de patients, nombres d'unités (boites) et montants remboursés, ainsi que leurs ratios (montant moyen par patient, par exemple), pour chaque médicament suivi (classe ATC, groupe de codes CIP...), ou groupes de médicaments, avec un recul de 24 mois (rendant possible l'établissement de courbes lissées à partir des cumuls annuels glissants), permet de définir des indicateurs avancés à la fois spécifiques, sensibles et précis pour mesurer l'impact de vos campagnes.
 
Les résultats obtenus par la caisse D (voir ci-dessous) lors de sa campagne de visites médicalisées sur le thème des antibiotiques entre novembre 2005 et avril 2006, sont éloquents.
 
Cliquez sur l'image pour télécharger l'ensemble du diaporama
 
Des graphiques de mesure de la performance individuelle de vos DAM peuvent bien évidement être inclus dans les tableaux de bord.
 

Les retours individualisés
 
La restitution au médecin d'un retour individualisé sur sa pratique, constitue l'un des "temps forts" de la visite médicalisée des DAM sur le médicament.
A partir de la base de données Microsoft Access, accessible depuis leur poste de travail, les DAM pourront éditer instantanément les profils détaillés de prescription de leurs médecins (Il leur suffira d'entrer le numéro d'identifiant du PS), et bâtir aussi aisément les analyses graphiques (Les 5 ou 6 graphiques et les tableaux de chiffres constitutifs d'une analyse graphique, se construisent automatiquement en quelques clics, par simple recopie du résultat d'une requête dans une "matrice" sous Microsoft Excel).
 
Le profil détaillé (exemple des "antibiotiques")
Le profil détaillé donne une "photographie" précise, exhaustive et actualisée.
L’analyse du profil détaillé présenté ci-dessous, illustre l'exemple fréquent d'une prescription antibiotique qui au fil du temps s’est détournée de l’amoxicilline. Puisque seulement 4% des patients (et 0.9% des montants remboursés), bénéficient de l’antibiotique proposé par les experts de l'Afssaps en 1ère intention dans les infections respiratoires hautes et basses les plus fréquentes. Le cefpodoxime proxétil (ORELOX®) et la clarithromycine (NAXY®/ZECLAR®), représentant pour ce praticien des gisements de progrès vers une prescription plus juste et efficiente (respectivement 33 et 13% des patients traités par antibiotique).
 
Cliquez sur l'image pour télécharger le profil détaillé au format pdf

 

 

Le profil détaillé (exemple des antihypertenseurs « IEC & sartans »)

 

Le profil ci-après illustre très bien la prescription d’un praticien largement influencé depuis des années par la promotion des laboratoires pharmaceutiques, et qui aujourd'hui privilégie très nettement dans sa pratique les sartans et les IEC les plus récents, les plus coûteux et les moins bien évalués, au détriment des 2 chefs de file des IEC, le captopril et l’énalapril, bien mieux évalués et 3 à 4 fois moins onéreux...

 

 

Cliquer sur l’image ci-dessous pour ouvrir le pdf

 

L'analyse graphique (exemple des "statines")

 

L'analyse graphique ajoute une dimension dynamique en "historisant" l'évolution de la pratique. Elle permet d'identifier au « premier coup d'œil » les stratégies thérapeutiques préférées du praticien et d’observer quels ont été ses changements de pratique dans le passé récent (abandon, basculement ou « switch », adoption de nouveauté…). En général, les 4 ou 5 premiers choix médicamenteux représentent 80% des montants de remboursement pour chaque thématique.

 

Surtout, ces retours constitueront pour le praticien comme pour le DAM des supports efficaces sur lesquels s'appuyer pour la conduite du changement

 

L'analyse graphique suivante, montre un médecin dont la prescription de "statines de 1er choix", pravastatine et simvastatine, qui oscillait précédemment entre 20 et 30% de ses patients sous hypolipémiant, a bondit à 50% après la visite d'un DAM le 19/09/2006. En cliquant sur l'image, il est possible de visualiser les 5 graphiques de l'analyse. Les 2ème et 3ème graphiques permettent de documenter le report des prescriptions du TAHOR® sur la simvastatine et la pravastatine. Le dernier graphique permet d’apprécier l’évolution de la patientèle sous hypolipémiants, statines « stricto sensu » et statines de « 1er choix ».

 

 

Cliquez sur l'image pour télécharger l'ensemble de l'analyse graphique
 
La manière avec laquelle le DAM restitue au médecin sa pratique, nécessite la plus grande attention, tant il s'agit d'un moment critique pour obtenir son engagement personnel dans la conduite du changement. Elle fait également l’objet de « training ».
 
Cette démarche, n’est vraiment pas très éloignée de l'EPP (évaluation des pratiques professionnel